facebook

© Tous droits réservés la tête dans le public  - LTDP 2008 - 2019 -  Mentions legales - Qui sommes-nous ?  

Accueil            Live Reports            LTDPMagazine           Le Son est Image   
latêtedanslepublic.com
NUIT DE BLUES DE SORÉDE
Balade   sur   le   festival   SEM   le   blues   4e   du   nom   à   St   Estève…   Deux   groupes   pour   ce   2e   soir,   FRY   DE   BLUES,   frères   de   blues,   une   bande   de   potes,   emmenés   par   Chris the   cat,   des   reprises   des   légendes   de   la   musique   blues,   d’histoire   personnelle   et   artistique   de   ces   pionniers   qui   ont   façonné   l’Amérique   et   nous   prend   toujours   autant   les tripes.   SWEET   MARTA   AND   THE   BLUES   SHAKERS,   nous   balade   dans   différents   styles,   texan,   du   blues   de   Chicago,   du   blues   de   la   côte   ouest,   une   vraie   puissance vocale et un pur son d’harmonica, un train lancé a grande vitesse, un très bon moment de musique blues. Ohhh   Yeah   ….   Ta   din   din   din   dinnnn,   boum   boum,   boum   boum…   Oui   bon,   c’est   tout   pourrit   comme   intro,   mais   bon   l’esprit   du   blues   est   là…   Hier   soir,   3e   soir   et   final   du festival   SEM   le   blues   à   St   Estève,   DOBROTHERSBLUES,   un   français   d’Auvergne   et   un   américain   de   L.A,   pas   banal   comme   duo,   mais   les   deux   font   mouche,   un   duo guitare   acoustique,   Cigar-box   et   Lapsteel   qui   t’emmène   dans   les   champs   de   coton. ARNAUD   FRADIN   &   HIS   ROOTS   COMBO,   holala,   la   claque   mon   bon   monsieur,   que dire...Émotions   en   pleine   face,   tu   le   sens   ce   p’tit   coup   d’adrénaline   qui   te   dépasse,   qui   te   hérisse   les   poils,   ces   moments   de   riffs   de   slide   et   l'harmonica   de   Thomas Troussier   qui   sont   ultra   efficace,   un   collectif   à   la   fois   puissant   et   très   intimiste,   Arnaud   Fradin   guitariste   magnifique   et   chanteur   sensible…   Ouep   mon   tonton   c’était franchement bien, à (re)voir en live.