© Tous droits réservés la tête dans le public  - LTDP 2008 - 2018 -  Mentions legales - Qui sommes-nous ?  

Accueil            Live Reports            LTDPMagazine           Le Son est Image          
latêtedanslepublic.com
MY FAVORITES HORSES MY FAVORITES HORSES WELCH WELCH HER
LES DEFERLANTES 2018
HER HER PORTUGAL. THE MAN HER PORTUGAL. THE MAN PORTUGAL. THE MAN PORTUGAL. THE MAN VIANNEY VIANNEY LES NÉGRESSES VERTES LES NÉGRESSES VERTES LES NÉGRESSES VERTES LAURA WILD SUPAMOON SUPAMOON DIMONÉ & KURSED DIMONÉ & KURSED R.CAN THE STRANGLERS THE STRANGLERS THE STRANGLERS FRANCIS CABREL FRANCIS CABREL FRANCIS CABREL FRANCIS CABREL FRANCIS CABREL FRANCIS CABREL RILÈS RILÈS NTM NTM NTM NTM NTM MASSILIA SOUND SYSTEM MASSILIA SOUND SYSTEM BAGHZ HASSAN MONKEY THE HUNNA THE HUNNA THE HUNNA EDDY DE PRETTO EDDY DE PRETTO HOLLYSIZ HOLLYSIZ HOLLYSIZ PHOPHETS OF RAGE PHOPHETS OF RAGE PHOPHETS OF RAGE ORELSAN OCANIC MEMORY N'DOBO EMMA GAMBEAT VSO & MAXENSS LIAM GALLAGHER LIAM GALLAGHER SHAKA PONK SHAKA PONK
Gros      sons,      quatre      jours      de      folie      pure…      Une programmation   pour   tous   les   goûts   et   intergénérationnels, autant   le   dire,   j’ai   pris   un   coup   de   vieux,   huuu,   tant   de jeunes   que   j’ai   cru   être   mono   dans   une   colo,   j’ai   appris   un nouveau   langage   que   j’essaye   encore   de   traduire   avec des   mots   simples,   chaleur   limite   canicule   pour   ces   quatre jours   de   musique   et   une   place   en   finale   de   coupe   du monde   de   football.         Alors   ??   Ça   commence   plutôt   bien ces   vacances   dans   le   sud,   prêt   ??   Go…Les   watts   sont lâchés. De    belles    découvertes    sur    la    scène    nouvelle    vague, félicitations   à   tous   les   groupes.    SUPAMOON    qui   n’avait pu   jouer   l’année   passé   cause   à   l’orage,   a   fait   une   belle prestation,    DIMONÉ    &    KURSED     qu’il    faut    absolument avoir   entendu,   BAGHZ    qui   nous   a   bluffé   en   reprenant   des testes   de   Mr   Prévert...   Et   R.CAN    artiste   local   ouvre   LA grande scène de ce 2éme jour. HER ,   a   fait   frissonner   Valmy,   un   bel   hommage   pour   son meilleur   ami   disparu   trop   tôt.   Seule   fille   sur   les   grandes scènes   le   groupe   HOLLYSIZ ,   la   belle   blonde   parisienne au   charme   ravageur,   a   augmenté   encore   la   chaleur   de Valmy, survoltée et une énergie à revendre. Un   nouveau   tournant   musical   de   rap   et   d’électro   a   pris place   aux   Déferlantes,   une   page   se   tourne,   le   public   a évolué,      vieilli      aussi,      mais      s’est      rajeuni      tant      la programmation   en   est   témoin,   une   nouvelle   folie   2.0   s’est emparée   des   Déferlantes   et   ouf   !   Toujours   du   bon   rock format     english     avec     le     groupe     THE     HUNNA      une magnifique    surprise    qu’il    ne    faut    pas    perdre    de    vue, PORTUGAL.   THE   MAN   le   quintet   américain   et   EDDY   DE PRETTO   ouvrent   les   grandes   scènes   sous   une   chaleur lourde ,   THE   STRANGLERS   un   grand   moment   du   passé qui    sonne    toujours,    c’était    bon    de    les    entendre ,    LIAM GALLAGHER     des    cultissimes    Oasis     et    de    leurs    titres gravés   au   panthéon   du   rock   mondial,   quelque   peu   déçu, un   look   de   sortie   d’une   ballade   en   mer   et   une   voix   moins percutante qu’avant. Des   filles   en   transes   qui   hurlent   les   paroles   des   morceaux de   VIANNEY,   RILÉS    l’ovni,   roi   des   réseaux   sociaux   avec ses    100    millions    de    vues    sur    youtube    et    VSO    & MAXENSS    même   si   je   ne   suis   pas   fan,   la   bande   de   potes nîmois    a    fait    hurler    les    plus    jeunes    et    elles    sont    très nombreuses,   les   mêmes   ont   repris   les   titres   ORELSAN , victoire   de   la   musique   en   poche .   Pop,   rap   &   électro,   la programmation    a    fait    une    belle    place    aux    Dj’s,    à    la puissance     de     l’électro     du     mix     et     des     BPM     avec GAMBEAT    (bassiste   de   Manu   Chao)   et   les   parisiens   du groupe OFENBACH.   Carton assuré!!! Le   public   des   anciens   conquis   par   les   ricains   explosifs   de PROPHETS    OF    RAGE    qui     ont    évidemment    joué    leur classique,   qui   a   ravi   les   quarantenaires   de   Valmy,   c’est 100%   efficace,   depuis   le   pitt   des   photographes   c’était   fou, arrosés   de   bières,   d’objets   divers   et   depuis   la   foule,   le pogo   géant,   délirant   à   souhait   a   donné   des   sueurs   froides à   la   sécu…   LENNY   KRAVITZ   que   l’on   a   toujours   pas   le droit    de    shooter    et    NTM     qui    a    déboulonné    la    grande scène,   un   pur   moment…   Un   monstre   sacré:   Mr   FRANCIS CABREL,    qui   a   remis   les   choses   à   plat   en   unifiant   tout   le monde,   Valmy   a   résonné   si   fort   sur   «   Petite   marie   »   et   « l’encre   de   tes   yeux   ».   Et   sans   oublier   «   the   »   grosse machine   redoutable,   les   déchaînés   de   SHAKA   PONK , qui   ont   déboulonné   une   deuxième   fois   la   grande   scène avec   leur   mise   en   scène   apocalyptique   et   toujours   autant généreuse   avec   leur   public   qui   a   obtenu   15   minutes   de plus    dû    à    l’annulation    de    dernière    minute    du    groupe MASSIVE ATTACK. Une   page   musicale   s’est   tournée   et   ce   n’est   que   le   début, les   musiques   rap,   pop   &   électro   prendront   plus   de   place dans   les   festivals,   les   Déferlantes   12éme   du   nom   laissent place,   nous   verrons   donc   les   surprises   musicales   pour   la 13éme   et   comme   tout   le   monde   le   sait,   le   13   apporte toujours de bonnes nouvelles…