Dit   donc   un   mardi,   ça   se   bouscule   pour   entrer   dans   la   grande   salle   du   médiator.   La   Belgique   à   l’honneur   à   Perpignan.   Je   n'ai   pas   compris   tout   de   suite   pourquoi   on   le surnomme,   "Le   sorcier   Belge"   c'est   vrai   je   l'avoue,   je   ne   connais   pas   trop   Arno,   beaucoup   m'en   parle,   mais   je   n'écoute   pas   trop   ses   chansons   et   je   ne   connais   pas   le personnage.   Nous   étions   prévenus   dès   le   départ   trois   chansons,   négociation   pour   plus   impensable,   la   sécurité   à   même   la   directive   de   décourager   les   audacieux   de faire   des   photos   avec   leur   portable...   ça   craint,   meuhhhh   Nan   ?   On   a   connu   pire   hein   mon   copain   ;)   Des   gros   projots   qui   descendent   et   suspendu   au   plafond,   je   pense que   l'a,   on   va   bronzer. Accompagné   de   quatre   musiciens   (basse/batterie/guitare/clavier)   D'entrée,   ça   claque,   c'est   puissant,   je   découvre Arno   ,   une   voix   rocailleuse,   des textes   et   une   personnalité,   ce   cocktail   de   tendresse,   de   singularité,   de   musique   brut   comme   un   bon   vieux   blues,   le   tout   me   bouscule,   c'est   chargé   d'émotions.   Le   show, la scène, il connaît... 40 ans qu'il tourne pour le plus grand plaisir du public.
ARNO

© Tous droits réservés la tête dans le public  - LTDP 2009 - 2017 -  Mentions legales - Qui sommes-nous ?  

LTDP LATÊTEDANSLEPUBLIC.COM - webzine / magazine
ACCUEIL            LIVE REPORTS            LTDPMAGAZINE           LE SON EST IMAGE           EXPOSITION